Archives par mot-clé : spatialisation

Journée de la jeune création 2018

Oeuvres des classes de Composition et de Création et interprétation électroacoustique du Conservatoire et de l’Académie supérieure de musique de Strasbourg-HEAR.

3 concerts : Mardi 12 juin, 16h, 18h et 20h

Cité de la musique et de la danse – Strasbourg.
Salle d’orchestre (salle 30)

Entrée libre dans la limite des places disponibles.

Ces 3 concerts-examens des étudiants des classes de Composition et de Création et interprétation électroacoustique de l’Académie Supérieure et du Conservatoire de Strasbourg, réunissent des pièces pour ensemble et formations de chambre, musique mixte et musique acousmatique, pièces électroacoustiques et avec électronique en temps réel. Ils reflètent une partie du travail de création musicale réalisé durant l’année par des jeunes étudiants compositeurs, résidant à Strasbourg et investis pleinement dans la création musicale contemporaine. Chacun à son niveaux cherche à développer sa propre voie, à travers un travail original, imaginatif et personnel. Pour la réalisation de ces concerts publics, ils ont comptés sur l’aide précieuse de leurs collègues interprètes du CRR et de la HEAR et du soutien d’Armand Angster, à qui on remercie très chaleureusement.

———- Programme ———-

Concert #1 – 16h00

Sergio Núñez Meneses
S’Assombrit, concert-spectacle pour voix, saxophone, percussions et électronique
Ensemble AxisModula : Sarah Brabo-Durand voix, Yui Sakagoshi saxophones, Cédric Dupuy percussions, 23 min.

Matias Couriel
Tout ce qui est solide se dissout dans l’air, pour ensemble, 7 min.
Ensemble de musique contemporaine

Minchang Kang
Etude, pièce acousmatique, 4 min. 30

Antonio Tules
9/5, pour ensemble, 9 min.
Ensemble de musique contemporaine

Minchang Kang
Amour, amour, lance tes traits, pour voix et ensemble, 8 min.
Gabrielle Varbetian, soprano
Ensemble de musique contemporaine

Musiciens de l’Ensemble de musique contemporaine :
Gabrielle Varbetian soprano
Juliette Ferreira flûtes
Sara Taboada et Daisy Dugardin clarinettes
Isabelle Gonzales Camunaz basson
Yui Sakagoshi et Mireia Pellisa Martín saxophones
Jérémie Bouillon trompette
Dimitri Debroutelle trombone
Yoann Rampon tuba
Aleksandra Dzenizenia cymbalum
Weronika Stalowska clavecin
Hugo Degorre accordéon
Liu Hongye piano
Victor Lodeon et Pit Dahm percussions
Camille Nancy et Robin Magny violon
Antoine Martynciow violoncelle

Armand Angster direction

———

Concert #2 – 18h00

Ensemble Electronique de Strasbourg
4 études pour synthèse par modèles physiques, 12 min.
création, lutherie et interprétation : Jean-David Merhi, Guido Pedicone, Sergio Núñez Meneses et Antonio Tules

Roman Carvajal
Desnudos piés, pour voix, cymbalum et électronique, 7 min.
Sara Taboada voix et Aleksandra Dzenizenia cymbalum

Jinsol Kim
Moon boy, pièce acousmatique, 5 min.

Matias Couriel
L’émotion est une précieuse aberration logique, pour euphonium et électronique en temps réel, 5 min.
Doriane Charton euphonium

Nicolas Medero Larrosa
The grey city map, clarinette basse et électronique, 11 min.
Daisy Dugardin clarinettes

Matias Couriel
Le rêve de l’androïde, pour électronique seule : 8 min.

Antonio Tules
Summon, sax baryton et électronique, 7 min.
Mireia Pellisa Martin saxophone

———

Concert #3 – 20h00

Jean David Merhi
W, pour instruments électroniques, 15 min.
création, lutherie et interprétation : Jean-David Merhi

Nicolas Medero Larrosa
The flashes from the upside down, pour guitare, saxophone baryton et piano, 8 min.
Guilhem Maynier guitare, Hongye Liu piano et Mireia Pellisa Martin saxophone

Loic Le Roux
Transferts, pour piano et électro, 11 min.
Matthieu Brechet piano

Antonio Tules
Point triple, pour guitare et clarinette basse, 8 min.
Paul Bizot guitare et Daisy Dugardin clarinette basse

Guido Pedicone
Redrum, pour batterie et électronique, 11 min.
(travail en cours, étape Master 1)
Pierre-Loïc Le Bliguet batterie

Presentation du compositeur Garth Paine

Ce vendredi 16 mars à 14h, conférence/atelier/concert avec Garth Paine, compositeur de musique expérimentale interactive…

salle 156, cité de la musique et de la danse


Future Perfect and EcoRift are VR works by Garth Paine.  In this talk Paine will discuss the experience of Place within VR and his development of ambisonic tools for Unity 3D.  He will outline his current collaboration with IRCAM/ZKM on a new 360 immersive VR concert work, Future Perfect, which will use personal smart phones to provide a VR image space supported by HOA Ambisonic and WFS soundfields. The Ambisonic audio will provide a detailed ambient whist the WFS will permit sounds to follow and be passed between individuals.  Smart phone tracking will facilitate sound exchange and vector lines to be drawn between individuals.

EcoRift focuses on bringing the national parks of SW American into hospitals, schools and homes of people across the globe. Democratizing access whilst also augmenting social impact of these magnificent environments through applications in wellbeing, post surgery recovery and education.

Both works will be presented. The talk will finish with a small performance utilizing your smartphone – so please bring it along..


Bio:

Garth Paine is a composer, performer and scholar. He has created interactive responsive environments where the inhabitant generates the sonic landscape through their presence and behavior and composed many music scores for dance works, generated through realtime video tracking and bio-sensing. He was awarded a Green Room Award for Outstanding Creativity, for Escape Velocity (Company in Space) and was a finalist for the Best new Musical Score for Dance, 2014. His work has been shown across the globe. Recent performances in Australia, USA, Korea and Europe have presented works for percussion and live electronic processing, resonating metal instruments, motion tracked dance and Tibetan singing bowl robots. The breadth of his practice is expressed through an enquiry into sound as material.

Garth established and directed the Virtual, Interactive, Performance Research environment (VIPRe) and is internationally regarded as an innovator in interactivity for experimental music and performance. His scholarships ranges from leading the Taxonomy of Interfaces for Electronic Music performance (TIEM) project with partners McGill and the EMF, producing an online database of NIME practices, to papers on interaction and somatics. He presented the Keynote at NIME2016 which outlined a framework for digital music instrument design. Dr. Paine is a Professor of Digital Sound and Interactive Media at the School of Arts Media and Engineering and Digital Culture program at Arizona State University

 

Article de Geneviève Charras sur le concert Drum Machine + entrances + after

l’article en ligne:

http://genevieve-charras.blogspot.fr/2016/10/drum-machines-percutant-echantillon.html


« Drum-Machines »: percutant échantillon d’icônes acoustiques!

« Entrances » en apéritif pour ce concert final du festival Musica.Prologue sonore électroacoustique dans le hall de l’auditorium de la Cité de la Musique de Strasbourg, par les étudiants de la HEAR: sérieux, concentrés dans ce contexte difficile où l’auditoire papote, devise à l’envi de ses aventures « Musica »; ils ne se laissent pas démonter, sous l’oeil bienveillant du professeur, tuteur, Pigmalion de leurs talents, Tom Mays!
Puis place aux Percussions de Strasbourg et eRikm pour « Drum-Machines » de 2015/ 2016 en création mondiale, s’il vous plait.
Rencontre entre le fameux ensemble des Percussions de Strasbourg, tout neuf, et le trublion eRikm… Ca va le faire!Scène encombrée de multiples objets et instruments de percussions pour le « décor » scénographique et tout démarre avec un solo discret de plumeau, pinceau effleurant les objets, chasse-mouche désopilant, évoquant la douce et tendre Dame Nature.Paysages de montage avec cloches de vaches, éclairs et tonnerre qui se rapprochent, le visuel est fort et les images visionnaires se dessinent à l’horizon musical.Tandis que eRikm visse et dévisse le son sur sa table de mixage, les cinq musiciens des Percussions s’agitent, s’animent d’un instrument à l’autre générant peu à peu une ambiance singulière: rituel d’un grand bivouac au sein d’une oasis de perles de pluie, campement éphémère d’où, assis en tailleur, les musiciens émettent jusqu’à leur perte, des martèlement de baguettes, amplifiés jusqu’à leur paroxysme.Tout se déchaîne, s’accélère, euphorisant, magnétique, hypnotique.Des images sont projetées simultanément, captées en direct: elles signalent en gros plans, la source des sons, délivrent les secrets de fabrication de bruits singuliers, venus d’une vielle triturée ou d’une surface de tambour ou grosse caisse. Saisissants vermisseaux qui sautillent , en chenilles, en vermicelles sur la peau de la grosse caisse, transformée en gazomètre ou forge incandescente.Plaque métallique en folie, scie musicale étrange, c’est une usine emballée par les sons qui délivre son brouhaha, tohu-bohu de figures rythmiques de percussions: un univers de labeur torride à la Fernand Léger, une broyeuse destructrice, emballée, un enfer métallurgique que ce « Drum-machines » tonitruant, tectonique.Les Temps Modernes en référence, le corps de Charlot dans les engrenages, fatalisme du conditionnement de l’être humain par la machine
Un bout de bras tournoie sur la peau du monde d’une caisse de résonance: image filmée, projetée pour mettre dans l’ambiance de la déshumanisation du monde industriel, du corps en morceaux, désagrégé, débité, découpé/ L’enfer? Compulsif, plein de circonvolutions sonores, de chaos, de bouleversements, de tsunami sonore, tempétueux, ravageur, ébouriffant!
Des pots de fleurs, à fleur de peau, effleurés pour attendrir l’atmosphère hystérique du spectacle déchirant de fureur, de bruits de cataclysme annoncé
Spectacle tendu, volcan plein de scories d’un cratère éruptif incessant, crachant sons et frissons: la géologie est aussi électroacoustique et eRikm de démontrer en compagnie de Stéphane Cousot pour le dispositif vidéo, Olivier Pfeiffer pour le son que la création est vivante, bouleversante et jaillissante

En conclusion « afters sonores3 avec les étudiants de Tom Mays et d’Emmanuel Séjourné de l’Académie supérieure de musique de Strasbourg/ HEAR: interventions dansées, percutées parmi le public, tout excité par le précédent concert.Du bel ouvrage, sur le fil, au gré des interstices spatiaux, des circulations ambulatoires du public, des intentions des interprètes, tranchant la foule, captivant l’intérêt de cette dernière soirée « Musica »: on se quitte sur l’aléatoire, le hasard, l’électroacoustique, la musique en temps réel, incarnée, jouée par les générations montantes, émergentes: une bonne étoile pour la Musique, star céleste du firmament sonore.

France Culture – Machins / Machines #4

Emission intéressante sur France Culture avec comme invités, deux compositeurs électroacoustique, François Donato et Hervé Birolini :

Machins/ Machines c’est le nom des sessions en « son 3D » de Supersonic. Des hors-séries où le son prend encore plus d’ampleur. Pour le 4e numéro de Machins/ Machines, Hervé Birolini et François Donato, compositeurs électroacoustique font varier sons et matières sonores en temps réel.

http://www.franceculture.fr/emissions/supersonic/machinsmachines-4-herve-birolini-francois-donato

 

Luc Martinez – séminaire – master classe

La semaine prochaine, nous avons des séminaires et masterclasses de Luc Martinez, compositeur et artiste sonore:

Compositeur et designer sonore, Luc Martinez explore des situations expérimentales où le son se déplace, étonne, interagit avec son environnement. Son travail fait appel à la création musicale et sonore, à l’électroacoustique, à l’acoustique fondamentale, aux techniques de diffusion sonores innovantes, à l’informatique et à l’électronique interactive, aux transmissions par réseau à large débit comme à la scénographie et aux arts numériques…

Shadok

Mercredi 9 décembre à 19h-21h au Shadok – conférence « Dialogue son-espace »

http://www.shadok.strasbourg.eu/agenda/luc-martinez-dialogue-et-son-espace/

HEAR – Académie et Ecole d’art

Jeudi 10 décembre – Séminaires

10h-13h et 14h30-17h – Conservatoire, salle 24

Vendredi 11 décembre – Workshops (sous reserve d’inscription)

10h-13h – séance de prise de son à l’Ecole d’art

14h-15h – visite du CEAAC en vu de l’expo de février 2016

15h30-18h – écoute des prises et débriefing de la séance du matin

http://www.conservatoire.strasbourg.eu/evenement/luc-martinez-dialogue-son-espace/


Références

Vous pouvez vous renseigner sur une partie du travail de Luc Martinez utilisant le réseau haut débit dans la création musicale:
Martinez, Luc (1999). Réseau Haut-Débit. Territoire de Création Musicale. JIM 99, Paris, 17-19 mai 1999.

Appel d’oeuvres – inSONIC2015 au ZKM

inSONIC2015 – aesthetics of spatial audio in sound, music and sound-art

November 27 – November 28, 2015

Center for Art and Media (ZKM)
University of Media, Art and Design (HfG)
Karlsruhe, Germany

web: www.insonic2015.org

Call for Participation / Call for Works
Submission deadline: June 15, 2015 (extended to 6 july !)
www.insonic2015.org/submissions

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

INTRODUCTION

inSONIC2015 – Conference – Symposium – Workshops – Concerts – Performances – Installations

inSONIC2015 aims to create a platform for bringing together composers, researchers, artists as well as teachers and students who are interested in spatial audio, sound art and multichannel approaches in media.

The main focus of inSONIC2015 is a critical reflection on aesthetic concepts of spatial audio in sound, music and sound-art.

inSONIC2015 is hosted by ZKM and HfG and is part of the Globale 2015.

There will be two conference and symposium
 days combined with concerts and installations.
The main event is enhanced by a program of workshops, demonstrations and tutorials taking place in the preceding days.

inSONIC2015 is organized in the framework of the BWS plus-Project „Studynetwork Space-Media-Sound“.*
BWS plus is part of the Baden-Württemberg-STIPENDIUM for university students, a program of the Baden-Württemberg Stiftung. http://www.bwstiftung.de/startseite/

CALL FOR PARTICIPATION / CALL FOR WORKS
=========================================

inSONIC015 calls for academic and non academic contributrions and works which will be reviewed by panels.
We invite submission in the following categories:

° Papers and Posters
° Workshops and Tutorials/Demonstrations
° Compositions and Performances
° Installations

+CALL FOR PAPERS AND POSTERS
Written contributions should focus on the aesthetics and musical aspects of:

° sounding objects in space
° motion and gesture in space
° application of novel spatialsation techniques for composition music
and improvisation
° interaction and control of sound and media in space
° benefits of spatial audio for electronic and acoustic sound and music
° developments in space simulating techniques such as WFS, HOA and
combined systems
° non conventional speakers setups and diffusion techniques

Templates for paper and poster proposals wil be available on the submission site.

+CALL FOR COMPOSITIONS AND PERFORMANCES
Contributions in music and sound should have a focus on:

° multichannel compositions
° music for a spherical speaker setup (Klangdome 43 speakers)
° music for a linear Wave Field Synthesis system (128 speakers)
° music for a mixed installation setup (The Morning Line)
° mixed media works with audio requirements according to the above system

Artists of selected works will be invited for oral presentation or round table discussions. Please indicate during submission your interest in aural presentation of your work.

+CALL FOR INSTALLATIONS

° installations for multichannel setups of audio and/or video

SUBMISSION / REGISTRATION
www.insonic2015.org/submissions

IMPORTANT DATES

+SCIENTIFIC PROGRAM
Papers (4 to 8 pages), Workshops/Demonstrations:

Submissions due: June 15, 2015
Review Notification: August 17, 2015
Camera-ready paper deadline: October 12, 2015

+ARTISTIC PROGRAM
Compositions, Performances, Installations, Workshops/Demonstrations

Submissions due: June 15, 2015
Review Notification: August 17, 2015

PROGRAM

inSONIC2015 will take place in the week from November 23 to November 29 at

ZKM Center for Art and Media // www.zkm.de
HfG University of Media, Art and Design // www.hfg-karlsruhe.de
in Karsruhe, Germany.

Conference and Concert Days will be November 27 and November 28, 2015.
Dates and details of specific events will be announced on the website
www.insonic2015.org/program

+GENERAL CO-CHAIRS
Ludger Brümmer (ZKM-Karlsruhe)
MichaelHarenberg (HKB-Bern)
Paul Modler (HfG-Karlsruhe
Tony Myatt (IoSR-Guildford)
Markus Noisternig (IRCAM-Paris)
Curtis Roads (MAT/CREATE-St. Barbara)

+LOCAL ORGANIZING TEAM
Ludger Brümmer (ZKM-Karlsruhe)
Paul Modler (HfG-Karlsruhe)
Götz Dipper (ZKM-Karlsruhe)
Marie-Christine Meier (ZKM-Karlsruhe)
Lorenz Schwarz (HfG-Karlsruhe)
Jonas Beile (HfG-Karlsruhe)

+PARTNERS
MAT // www.mat.ucsb.edu
CREATE // www.create.ucsb.edu
IRCAM // www.ircam.fr
HKB // www.medien-kunst.ch
IoSR // iosr.surrey.ac.uk
City of Karlsruhe // www.karlsruhe.de
Baden-Württemberg Stiftung // www.bwstiftung.de

==
infos at: Dr. Paul Modler
Karlsruhe University of Media, Art and Design (HfG)
Lorenzstrasse 15
76135 Karlsruhe, Germany
info@insonic2015.org

Ludger Brümmer
ZKM|Karlsruhe